Toute l'actualité

BD2020 : des résidences d'auteurs de bande dessinée en milieu scolaire
Communiqué de presse - Jean-Michel Blanquer - 12/02/2020

Partager cet article
  • Envoyer à un ami

Dans le cadre de "BD2020 - l’Année de la bande dessinée", le ministère de la Culture et le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse s’associent pour mettre en œuvre un projet de résidences d’auteurs de bande dessinée en milieu scolaire à l’échelle nationale.

Cette action s’inscrit pleinement dans la priorité présidentielle donnée à une éducation artistique et culturelle de qualité pour tous les élèves.
 
Chaque département français accueillera ainsi un auteur de bande dessinée (scénariste et/ou dessinateur) dans une école, un collège ou un lycée, pour valoriser la création contemporaine en bande dessinée à partir de son œuvre, et conduire un projet de création artistique dans ce domaine avec les élèves.
 
Ce projet est élaboré conjointement par l’auteur et l’équipe éducative de l’établissement d’accueil. Les auteurs sélectionnés reçoivent une bourse pour la réalisation de la résidence et du projet de création.
 
Les résidences sont organisées par le Centre national du livre (CNL) et la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) du ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse. Les appels à candidatures pour la sélection des auteurs de bande dessinée et des écoles et établissements scolaires seront lancés dès la semaine prochaine. La sélection sera faite par un comité national ad hoc ; les résidences commenceront à la rentrée scolaire 2020.

En savoir plus
Page à consulter

BD 2020 : le ministère se mobilise !
Communiqué de presse du 30 janvier 2020

Mise à jour : février 2020

Partager cet article
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer
  • Agrandir / réduire la police

C'est pratique

Handicap, tous concernés

Le handicap


calendrier
 
 
     





DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Nous suivre

Facebook Twitter LinkedIn Snapchat Youtube lettres d'information

Nous contacter



picto accessibilité sourds et malentendants